les fleurs d'auschwitz

série composée de 23 photographies

lors d’une visite parmi les vestiges d’Auschwitz-Birkenau, j’ai vu soudain ces fleurs courant dans des étendues d’herbe bordant le chemin, avec au loin la ligne sombre des bâtiments en béton du camp. L’inouï de ces fleurs des champs poussant « malgré tout » dans des herbes folles sur ce site de mémoire a suscité en moi sidération et espérance, ces fleurs en vie dans un lieu de mort signent la présence des disparus et la conservation de leur mémoire comme moment d’une histoire qui a marqué l’Europe et qui ne peut être oublié. L’ouverture qu’elles instaurent nous signifie un essentiel de l’humanité et nous rappelle que la ligne entre humanité et barbarie peut être ténue et chaque jour à nouveau franchie.

THE FLOWERS IN AUSCHWITZ

series made up of 23 pictures

when I was in Auschwitz-Birkenau, visiting the ruins, I suddenly saw these flowers in a large stretch of grass along the path, and far away the dark line of the concrete-made buildings of the camp. I was immediately filled with sideration and hope by those incredible flowers which were blossoming among the weeds in this place of Memory despite of all the horror. Living flowers in such a Death place sign the presence of the missing people and the perpetuation of their memory as a part of the History of Europe which cannot be forgotten. They incarnate and establish an opening that tells us something essential in Humanity and reminds us that the line separating Humanity and Barbarism is tenuous and can be crossed everyday again.